Afrostyly
ACCUEIL
ENGLISH


Dieudonné et ses enfants agressés

Dieudonné et ses enfants agressés cet après-midi par deux jeunes qui le rendent responsable de la mort d’Ilan Halimi.

Ce mardi 25 avril en début d’après-midi sur le boulevard Saint-Germain à Paris alors qu’il sortait faire des courses, Dieudonné s’est fait agressé, tout d’abord verbalement, par deux jeunes d’une vingtaine d’années, que la police identifiera plus tard comme étant Sébastien Goëtan et Nathan Allan, de Drancy.

Nous avons recueilli un témoignage à chaud de la part de Dieudonné.

Face à des insultes et des reproches, à propos semble-t-il de l’idée que les jeunes hommes se feraient de Dieudonné par rapport "aux juifs", Dieudonné tente des explications tout en sortant ostensiblement un propulseur lacrymogène dissuasif. Les jeunes ne veulent pas s’expliquer et s’éloignent en lançant des insultes.

Dix minutes plus tard à quelques centaines de mètres de là, Dieudonné ressort d’un immeuble accompagné de ses enfants, quand il tombe de nouveau sur les agresseurs, dont les intentions sont claires puisque cette fois, malgré la présence des très jeunes enfants, un objet en verre qui pourrait être une bouteille ou un verre, est lancé dans leur direction, et vient éclater à deux doigts du plus jeune des enfants, le blessant légèrement, des bouts de verre seront même retrouvés dans sa chevelure.

Dieudonné fait rentrer ses enfants et se lance alors à la poursuite des agresseurs qui s’enfuient et rentrent dans un magasin, où il les coince et les tient en respect avec sa lacrymogène tout en appelant la police. Ils tenteront de s’échapper, mais Dieudonné les bloquera avec un jet de gaz et la perspective associée d’une confrontation.

Les deux jeunes hommes auraient évoqué l’affaire Ilan Halimi et rendraient responsable Dieudonné de sa mort par une supposée influence qu’il aurait eu sur Youssef Fofana. Ils auraient insulté Dieudonné, et évoqué les deux "sales Noirs" qui auraient causé la mort d’Ilan, "d’un Juif", et selon eux Dieudonné pousserait à l’agression de Juifs en France. La scène a eu au moins un témoin.

La police arrive sur les lieux, et plutôt que d’enregistrer les identités et d’inviter chacun à porter plainte s’il le souhaite, comme cela se fait ordinairement, les policiers décident d’embarquer et de mettre en garde à vue tout le monde.

Ils resteront au commissariat jusque tard dans la soirée, où les deux agresseurs reconnaitront l’agression, tout en niant pour le moment les injures raciales. On attend la déposition du ou des témoins.

Le Parquet est saisi d’une plainte de Dieudonné Mbala contre Sébastien Goëtan, lequel porte également plainte.

Les deux agresseurs nieraient la préméditation, ainsi que toute appartenance à un groupuscule extrémiste juif comme la LDJ ou le Bétar, mais auraient déclaré devant la police, lors de la confrontation, que "eux [ces groupuscules] ils voudraient aller à son domicile pour le massacrer".

Mardi 25 avril 2006 , par LesOgres.Org


Les Sémites n'étaient pas noirs

Nouveau Testament - Malédiction de Cham - Lynchage - Lynchages (photos) - Maât - Bible : contradictions
Code Noir
- Eminem : chanson raciste - Homme de couleur - Ancêtres Noirs - Soeur (femme noire)
Islam & Africains - Medu Neter : l'origine des alphabets Grecs & Latin
Secte Dieudo : Dieudonné, Nation of Islam, Église de Scientologie (Dianétique de L Ron Hubbard)
 www.afrostyly.com | Shaka-Ndugu-KMT